Tout savoir sur la Loi Malraux en 2017

Programme Malraux Paris : Rue de Bretagne

Programme Loi Malraux rue de Bretagne – Histoire


Cette rue parisienne est divisée en deux parties :

  • la première de la rue de Turenne à la rue de Beauce, percée pour le projet d’Henri IV, devait être bordée de maisons à l’architecture uniforme (lié à celle de la place). Cette partie s’est toujours appelée rue de Bretagne sauf pour une section entre la rue de Beauce et la rue Charlot (environ 75 m) qui porta aussi le nom de rue de Bourgogne
  • la seconde s’appelait à l’origine rue de la Corderie du Temple ou rue Cordière et longeait les murs du Temple. Elle est indiquée sur un plan de 1530.

La rue de Bretagne longe le square du Temple puis la mairie du IIIe arrondissement et est très commerçante. Le marché des Enfants-Rouges possède deux entrées sur la rue.

Vers l’ouest, la rue de Bretagne est prolongée par la rue Réaumur.

En 1833, dans le roman Ferragus, Honoré de Balzac indique que Ida Gruget habite au no 14 de la rue de la Corderie du Temple.

En 1910, au no 49 se trouve la Maison commune du 3e arrondissement. C’est là que, le 2 janvier, Lénine, qui vit à Paris, assiste à une goguette révolutionnaire, réunion chantante de la goguette de la Muse rouge.

Ce site est desservi par les stations de métro Saint-Sébastien – Froissart, Filles du Calvaire et Temple.

Programme Malraux Rue de bretagne Vue

 

Programme Loi Malraux rue de Bretagne – Emplacement


L’immeuble se situe en face de la Mairie du 3ème arrondissement, à l’angle de la rue de Bretagne et de la rue de Beauce, au nord du Marais et plus précisément dans le quartier des Enfants Rouges : célèbre pour son marché inscrit aux Monuments Historiques.

L’immeuble profite d’un environnement résidentiel agréable, très recherché par les parisiens, avec la présence de multiples commerces, restaurants, terrasses typiques, musées et galeries d’arts.

Loi Malraux Rue de bretagne

 

Programme Loi Malraux rue de Bretagne – L’immeuble


Immeuble ancien, du XVIIIème siècle, comprenant deux corps de bâtiments s’élevant sur 3 et 4 étages, autour d’une grande cour pavée, dissimulée par une porte massive en bois. Deux commerces sont situés au rez de chaussée : une pharmacie et un célèbre restaurant « Chez Omar », dont la notoriété dépasse largement le quartier et son arrondissement.

Le programme propose 15 appartements, dont certains avec une impressionnante hauteur sous plafond, d’une surface allant de 19 à 100 m2 , du studio au 5 pièces.

Les parties communes seront entièrement rénovées en proposant les prestations du neuf avec le charme de l’ancien : rénovation de la façade, toiture, fenêtres, ascenseurs, digicode, interphone, remise aux normes électriques, reprise des escaliers et poutres apparentes en bois, peinture complète, etc.

L’immeuble ayant été restructuré en 1995, ce programme a l’immense avantage et rare caractéristique de proposer 26 parkings en sous-sol !

Loi Malraux Immeuble Rue de bretagne

Programme Loi Malraux rue de Bretagne – Rénovation


• Vitrification et rénovation des parquets

• Restauration des portes bois sculptées et/ou à panneaux

• Restauration ou restitution à l’identique des fenêtres, des impostes cintrées

• Aménagement des placards, penderies et étagères

• Restauration des gardes-corps et des baies

• Restauration de l’ensemble des façades

• Remplacement de l’ensemble des menuiseries extérieures

• Réhabilitation de l’ensemble des éléments architecturaux intérieurs

• Révision des charpentes, toitures et zingueries et des éléments d’étanchéité

• Restauration des garde-corps et des baies

• Mise en oeuvre d’une isolation thermique adaptée entre logements

• Etc. …

Eléments clés du programme


• Dispositif : Loi Malraux

• 15 appartements du T1 au T4

• Fourchette de prix : de 220.000 € à 1.200.000 €

• Ratio Foncier / Travaux : 70% / 30% en moyenne

Obtenir immédiatement plus d'informations

Mentions légales