Tout savoir sur la Loi Malraux en 2019

Le Malraux optimisé au Déficit Foncier

Le Malraux optimisé au déficit foncier est une opération couplant à la fois les avantages du dispositif Malraux et ceux du déficit foncier.

Ainsi, une partie des travaux de rénovation sera imputée dans le cadre de travaux éligibles imputables sur la Loi Malraux.

Elle générera alors une réduction d’impôt immédiate à hauteur de 22 ou 30% des travaux considérés ici.

L’autre partie des travaux sera enregistre comme des travaux classiques imputables sur les revenus fonciers ou existants.

Ce double dispositif a ainsi le mérite de venir réduire l’imposition immédiate de l’investisseur, dès l’année même d’acquisition, mais également l’imposition future associée à ses revenus fonciers.

 

Rénovation Malraux

 

En revanche, il est à noter que ce mécanisme est impossible dans le cadre de la vente d’immeuble à rénover (VIR – lorsque la cession de l’immeuble s’accompagne de travaux à réaliser par le vendeur).

L’opération de rénovation en Malraux optimisé est encore plus intéressante pour les personnes béénficiant déjà de revenus fonciers avant l’acquisition. Dans ce cas, le gain en pourcentage pour ces investisseurs est égal au Taux de leur Tranche Marginale d’Imposition, augmentée des Prélèvements Sociaux.

 

Prenons un exemple chiffré

Montant du Foncier : 150.000 euros

Montant des travaux : 270.000 euros

Budget Global : 420.000 euros

Nombre d’années de rénovation : 2 ans

Travaux dans le cadre de la Loi Malraux Année 1 et 2 : 100.000 euros

Réduction d’impôt Année 1 et 2 : 30.000 euros  (30% * 100.000 euros)

Déficit foncier imputable pendant 10 ans : 70.000 euros